Chaque français jette en moyenne 20 kg d'aliments par an à la poubelle :

  • 7 kg d'aliments encore emballés,
  • 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés et non consommés…

En faisant un peu attention, chacun de nous peut facilement éviter ce gaspillage ! Comment ?

J’achète malin

Faire ses courses, ça s’anticipe et établir une liste de courses est en général très utile !

Pour faire ma liste de courses :

  • Je commence par regarder ce qu’il reste dans mon réfrigérateur et dans mes placards : cela m’évitera de racheter la même chose !
  • J’essaie de planifier les repas de la semaine.

Une fois dans le magasin :

  • Je regarde attentivement ce que je mets dans mon caddy/panier, en pensant bien à vérifier les dates de péremption.
  • Et je fais mes achats dans le bon ordre… c’est à dire en finissant mes courses par le frais et le surgelé.

Je conserve bien les aliments

Chaque aliment a sa place : au réfrigérateur, au congélateur, dans les placards, à l’air libre… Dans tous les cas, la règle d’or du « premier entré, premier sorti » s’applique.
Je regarde les dates limites de consommation et je range devant ou au-dessus les aliments qui doivent être consommés le plus rapidement.

Au réfrigérateur :

  • Je range les produits à la bonne place en fonction des zones de fraîcheur. En effet, les réfrigérateurs ont différentes zones de fraîcheur
  • Je les mets dans des boites fermées pour mieux les conserver.
  • Je nettoie mon frigo (2 fois par mois) pour éviter la prolifération des bactéries.

Au congélateur :

  • Je pense à congeler les aliments pour allonger leur durée de vie. En effet, une caissette de porc est en promotion au supermarché. Mangez les côtes de porc au déjeuner et congeler le reste !
  • Mais attention je ne congèle pas des aliments déjà périmés ou trop proches de la date limite de consommation.

Dans la corbeille de fruits :

  • J’enlève ceux qui sont abîmés : les fruits pourris contaminent ceux qui sont sains.

Je cuisine astucieux

Rien de tel que l’expérience pour bien évaluer les quantités.

A défaut, les recettes sont souvent de bon conseil … Et je veille à cuisiner en premier les produits devant être consommés en priorité !

Je cuisine des quantités adaptées au nombre de personnes à table :

  • Bien doser, cela évite les restes qui s’accumulent dans le frigo.

Je regarde la durée de vie des produits que j’ai en stock :

  • J’utilise en priorité les produits entamés.
  • J’utilise en priorité les produits achetés en premier (premier entré, premier sorti).
  • Je cuisine en priorité les aliments qui approchent de leur date limite de consommation.

Quand je lis une recette, je respecte les dosages... donc j’utilise les instruments appropriés (verre doseur, balance, cuillères à soupe ou à dessert…).

J’accommode les restes

Les restes, ce sont encore des aliments. Sauf qu’on ne pense pas toujours à les cuisiner.

Pourtant, il existe des recettes très faciles… C’est tout l’art - et le plaisir - de faire du nouveau avec de l’ancien. Un art dont nos grands-mères étaient passées maîtres…

Avant de me lancer, je vérifie que mes restes sont encore consommables... ce qui ne devrait pas être un problème s’ils ont été stockés correctement.

Si vous manquez d’idées de nombreux livres de recettes existent ou vous pouvez également aller sur des sites internet qui vous proposent des recettes avec les aliments qu'ils vous restent.

SIVOM du Louhannais  . Z.I. des Marosses 35, rue de la Quemine
Standard / Comptabilité : 03 85 76 09 77 compta@sivom-louhannais.fr
Service Redevance : 03 85 76 09 44 redevance@sivom-louhannais.fr
Service Communication : 03 85 76 09 40 communication@sivom-louhannais.fr