Filtres à sable et épandages

choisir fsvd

Les filtres à sable et les épandages font partis des filières dites « traditionnelles », ces installations se composent d’un prétraitement (ouvrage de décantation) et d’un traitement (le filtre).

Mais comment ça s’entretien ? - Le prétraitement

Le prétraitement (fosse toutes eaux ou fosse septique et bac dégraisseur) sert à retenir les matières contenues dans les eaux usées brutes.

Au bout d’un certain temps, les matières s’accumulent et doivent être retirées : c’est la vidange.

Pour une fosse toutes eaux ou une fosse septique, la vidange doit avoir lieu lorsque la cuve est à 50% pleine de boues.

Pour vérifier ce niveau il vous faudra sonder votre fosse : munissez-vous d’une latte en bois, d’une tige rigide ou d’un bambou d’au moins 2m, 2m50 pour être à l’aise et plongez la, à la vertical, jusqu’au fond de la cuve. Remontez ensuite doucement (il ne faut pas non plus remettre en suspension toutes les matières décantées) en effectuant des mouvements de balancier. Lorsque la tige est dans la boue, vous sentez une certaine résistance alors que lorsqu’elle est dans l’eau, elle est beaucoup plus facile à bouger. Ainsi, vous pouvez estimer la quantité de boues que contient votre cuve et savoir si oui ou non, une vidange est à prévoir.

Pour ce qui est des bacs dégraisseurs, ces ouvrages servent à retenir les graisses et les savons qui se mettent à flotter et se retrouvent piégés dans le bac, formant une croûte. Selon l’utilisation et la quantité d’eau rejetée, cette croûte devra être retirée 1 à 2 fois par an. Pour cela rien de plus simple, munissez-vous d’une passoire ou d’une épuisette et « pêchez » cette croûte. Après l’avoir égouttée vous pourrez la mettre dans votre sac d’ordure ménagère ou sur votre compost (attention alors de bien brasser et aérer votre compost afin que la dégradation de ces matières se produise correctement, sans odeurs).

Au fil des années un amas de boue va se créer au fond de votre bac, profitez de la vidange de votre fosse pour le faire pomper par notre prestataire qui vous nettoiera alors votre bac, sans que cela ne vous coûte plus cher. Plus d'informations ici.

Mais comment ça s’entretien ? - Le traitement

En ce qui concerne la partie traitement de votre filière, elle se compose de 2 ou 3 regards.

Le premier regard, c’est le regard de « répartition ». De ce regard partent les drains qui servent à disperser les eaux usées prétraitées sur l’ensemble du filtre. Il sert à répartir les eaux entre chaque drain, d’où son nom « regard de répartition ».

Ce regard est très important car c’est le dernier rempart avant vos drains. Si trop de matière s’y accumule, le risque d’encrasser vos drains ou de colmater votre filtre est grand. Une vérification annuelle de ce regard s’impose donc. Si vous constatez que votre regard est sale, retirez le plus de matière possible avec une truelle ou une petite pelle. N’utilisez pas de jet d’eau qui enverrait tout directement dans vos drains.

Ne vous reposez pas sur le fait que votre fosse vient d’être vidangée pour ne pas vérifier ce regard. En effet, il arrive très fréquemment que des fourmis s’installent à l’intérieur. Votre fosse est correctement nettoyée et fait bien son travail, mais votre regard est tout de même plein de terre.

Le deuxième regard, c’est le regard de bouclage. Les drains qui servent à disperser les eaux se referment dans ce regard. Ce regard sert à vérifier le colmatage ou non de votre système : s’il est plein d’eau… ce n’est pas bon signe ! Comme pour le regard de répartition, si vous constatez la présence de terre ou de dépôts, nettoyez le avec une petite pelle.

Le troisième regard : le regard de collecte (présent sur les filtres à sable verticaux, drainés), récupère les eaux traitées, en fond de filtre. Ici le jet d’eau peut être utilisé pour le nettoyage. Si vous constatez que ce regard est plein d’eau, c’est qu’il y a un bouchon entre ici et votre exutoire (fossé, mare…) ou que votre pompe de relevage (si vous en avez une) ne fonctionne plus. Une intervention rapide doit alors avoir lieu pour éviter que votre filtre ne se colmate par le fond.

Mais comment ça s’entretien ? - Cas particulier : la pompe

Si votre terrain n’est pas très pentu et que vous êtes équipé d’un filtre à sable vertical drainé, il y a de grandes chances pour que vous ayez un poste de relevage.

Le poste de relevage est un grand regard dans lequel se trouve une pompe munie d’un flotteur. Lorsque le niveau d’eau monte dans le regard, le flotteur monte également. Lorsqu’il est suffisamment haut, le flotteur déclenche la pompe qui vide alors l’eau contenue dans le regard en la renvoyant plus haut et plus loin, vers un fossé ou une mare.

Le poste de relevage à lui aussi besoin d’être entretenue. De petites particules de sable ou de terre finissent au fil des années par l’encrasser ce qui, à terme, peut finir par abimer votre pompe.

Comme pour le bac dégraisseur, profitez de la vidange de votre fosse pour demander à notre prestataire de nettoyer votre poste de relevage, là aussi vous ne paierez pas plus cher.

Pour finir, la pompe peut être nettoyée au jet d’eau une à deux fois par an. Un tel entretien évite qu’elle ne s’encrasse trop et allonge sa durée de vie.